Ventes et achats de vins tranquilles Bilan 2018

Achats et ventes de vin effervescent en France – Bilan 2018

Achats pour la consommation à domicile et ventes en grande distribution de vin effervescent en France- Bilan 2018

 

Conclusion :

En 2018, le marché des vins tranquilles en grande distribution est marqué par une baisse des ventes sur les trois couleurs de vins, et le développement des ventes des Vins de France SIG. Sur l’année pleine, le repli s’explique tant par la promotion (le taux promo des vins tranquilles est tombé à son plus bas niveau depuis 2010, soit 19,5%) que par le fond de rayon. Les hausses de prix sont visibles sur tous les types de vins avec les AOP qui dépassent les 5 €/col. Par ailleurs, et en plus des hausses de prix, les vins tranquilles subissent une baisse de visibilité au sein de l’univers liquide.

 

En conclusion, Sur 10 ans, on observe moins d’acheteurs de vins tranquilles (- 5,2 %) au sein de toutes les strates d’âge (mais surtout chez les moins de 50 ans), des foyers qui achètent de moins en moins de vins tranquilles (- 13,3 cols en moyenne par acheteur sur 10 ans), une fréquence d’achat en baisse et une diminution des quantités achetées à l’acte d’achat. Le marché des vins tranquilles, au fil des années, se recentre de plus en plus sur les ménages de 65 ans et plus, du fait du désengagement des 50-64 ans qui ont diminué leurs achats de 30 cols de moins par acheteur en 10 ans. Les foyers les plus modestes se détournent très fortement des vins tranquilles ; en dix ans, ils sont bien moins nombreux à en acheter et en achètent en moins grandes quantités.

Dernière publication

Dernières actualités