Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

L’effet des « taxes comportementales »

Le Commissariat Général à la Stratégie et à la Prospective publiait en 2013 une étude visant à mettre en lumière l’apparition de taxes sur des produits dits nocifs pour la santé, outil fiscal ayant comme objectif principal la modification du comportement chez le consommateur.  

Ces études révèlent que la taxation du tabac et de l’alcool par exemple, constitue des moyens efficaces pour faire baisser la consommation de ces deux produits dans la population. Pour les boissons sucrées et les produits gras cependant, les études sont moins nombreuses et l’effet semble plus limité.